31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 23:50

>>         Bonne année à tous pour 2015...

Je vous souhaite pour 2015 les mêmes sourires que j'ai eu en 2014 et même plus si possible, mais ça on en reparle plus tard.

et à la vôtre, mais avec modération...et à la vôtre, mais avec modération...
et à la vôtre, mais avec modération...et à la vôtre, mais avec modération...

et à la vôtre, mais avec modération...

Clic sur la photo / pour voir en entier
Clic sur la photo / pour voir en entierClic sur la photo / pour voir en entier

Clic sur la photo / pour voir en entier

Avec tous ces sourires, je vous ajoute; santé, argents, soleil, balades et amours, enfin c'est tout ce que je vous souhaite pour la nouvelle année.

Repost 0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 00:01

Le 03.08.2014...

Ah! j'ai oublié de préciser surtout à la veille d'un grand jour pour moi,  plus pour vous que pour moi, car ce jour me rappelle trop le temps qui passe et qui repasse, ce grand jour qui s'additionne au grand jour de l'an dernier et qui me pèse de plus en plus, tout ça pour dire que demain je ne serai pas chez moi, je serai déjà parti. Et qui s'en va ... meurt déjà.

Voilà une anecdote ;Oui j'ai presque oublié ce jour, il y a bien longtemps où un être cher prenait un an de plus, passait le cap d'une dizaine, en mon for intérieur, j'étais surpris, chagriné, peut-être un peu peiné et ce jour que j'appréhendais aussi pour moi et bien voilà qu'il me touche, alors ne me demandez pas si je vais, je vais aussi bien que possible mais je pars.

Ma belle Mère dit toujours ;  " ce jour, ce grand jour, soyez heureux de l'avoir vécu, beaucoup n'y arrive pas."

Moi heureux !  Je le suis, je suis E.Reu.

 

 

 

Post-scriptum 'Anniv '

Bien, je sais que pour nous tous, c'est de même ! la seule différence, c'est que moi je le dis, je l'écris, enfin je le crie bien fort ;  pour le reste tant qu'il y a de l'espoir, y a de la vie. Tchao et bon vent à tous.

 

PS bis : Avec mon signe " lion " tout s'explique...

Post-scriptum 'Anniv '
Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 07:00

(Article : 19.04.2011)   Un article peut en amener un autre. Celui de Mélanie m'avait échappé, j'ai dû zapper les dernières lignes, les premières m'ayant assez ému pour la journée. Cela dit, ses lectrices ont l'oeil vif pour réagir à une seule ligne de son texte, rien ne leur échappe.  

Bien sûr lorsqu'on change de maison, de ville c'est des souvenirs qui remontent à la surface, mais il faut bien faire avec, vivre avec. 

 

Maire-moulin-roy.jpg Cremille-08-2010.jpg

 

Mes maisons n'ont rien à voir avec ces changements en cours, donc pas de comparaisons, mais je me souviens, vaguement de cette maison que j'ai habité 2 mois à l'âge de 7 ans. (photos ci-dessus à G)

D'autres souvenirs sont encore présents pour la maison de la grand-mère à Crémille, où j' ai passé quelques rares vacances. (photo a/D, dessus)

 

2010.0808. 023 Né ici Monthoiron 2010.0808.-038-Chez-Odile-Georges.jpg

Que dire de la maison qui m'a vu naître, je n'ai que quelques images d'une scène qui se passait dans la cour, quand j'ai réalisé que je passais dans la grande maison d'à côté... J'avais six ans.

Que dire de cette maison (dessus a/D) que je reconnais à peine, tellement

elle a changée et  pourtant j' y ai passé les vacances d'été de 9 à 14 ans. C'est 200m avant Asnières, où la chapelle est en rénovation.  

 

  1968 maison allumettes1976.0402-Rachel-ecole-copie-1.JPG

Voici la maison de mon enfance, celle qui marque le plus, celle qui fait de moi un homme, celle qui m'a préparé à affronter les autres demeures de mon existence. A l'âge adulte, j'ai eu cette  location à St Maur, un appart dans un grand pavillon, (dessous)  et ensuite,  cet appartement dans un  immeuble (dessus a/D) c'était mon premier achat...

 Les enfants sont nés dans l'appart. du grand pavillon. (photos ci-dessous)

  1972-rach-8mois.JPG 1974-franck1an.JPG

Voilà la maison de mes rêves, Ma maison, celle dont j'ai mis vingt ans à payer en francs et en travail, la maison d'enfance des enfants, la maison de vacances des petits enfants et la boucle est bouclée, c'est un éternel recommencement, ça doit être ça la vie ! notre vie. 

 

1979-courtry-devant.JPG 1989-Courtry-devant.JPG

Une vraie rétrospective ces logements qui défilent, en fait c'est toute une vie qui défile avec beaucoup  de souvenirs dans la tête et beaucoup de photos dans mes albums.

 

Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 12:00

>>  Les jours se suivent...   ...

Bien sûr qu'il fallait aussi de l'eau avec des orages pour faire pousser tes légumes et tes arbres fruitiers sur ce terrain du village. Tous les jours ne pouvaient pas être ensoleillés. Ainsi est la vie...

 

Blanc-noir, orage-soleil, joie-tristesse, Alternance non souhaitée mais subie.

Blanc-noir, orage-soleil, joie-tristesse, Alternance non souhaitée mais subie.

En ce jeudi 27/03 , ils sont tous venu voir tes plantations, pour un dernier hommage, tout le village et bien d'autres avaient fait le déplacement. L'église n'était pas assez grande.

Monthoiron ;  ma raison de vivre...

Il y a des jours que l'on ne voudrait pas vivre. Mais il reste de bons souvenirs, de belles images, de bons moments. Je classerai toutes mes photos jusqu'a cette dernière belote ... que tu as gagnée. Bravo aux petits enfants pour leur poème qui commençait sur cette belote que tu aimais tant.

Monthoiron ;  ma raison de vivre...
Monthoiron ;  ma raison de vivre...
Monthoiron ;  ma raison de vivre...
Monthoiron ;  ma raison de vivre...

Va où le chemin te mène, va.

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 08:00

Les regroupements dans la famille existent depuis longtemps mais celui-ci est exceptionnel puisqu'il s'agit d'une photo de 'groupe militaire ' avec Maurice Gilliers,(dcd très jeune) frère de Mamie Moreau. Il a fait son service en 1933, 1934 au 95è R.I. de Bourges (Cher) la quille devait être le 25.06.1934.  Il est au 1er rang, 4è à partir de la droite.



Sur le ' père cent ' adressé à ses parents, il est noté : "
Tambour en pied,
ne veut pas attraper d'efforts dans sa spécialité,
mais effarouché par les sonneries de quartier,
préfère se camoufler " 

Famille Moreau au complet en 1931.



Papi Moreau est debout, 2è à droite. J'ai demandé à une belle soeur de me situé et m'a désigné mon père. Je n'ai pas tout compris.

Ce rassemblement est le plus ancien dans ma collection photos, il date de 1912.




Je pense que c'est pour un anniversaire des grands parents de ma mère : Gilliers Honoré Isidore et Arnault Françoise, ils avaient tous les deux 75 ans.
Au premier plan à gauche, ma grand mère Nonnet Gilberte et Gilliers André Louis, tenant par la main une petite fille de un an environ qui deviendra Mamie Moreau, ma mère.
Derrière mes grands parents je crois reconnaître mon arrière GM, Louise Masse.
Les autres sont certainement de ma famille mais resteront d'illustres inconnus. Je dis toujours, notez et datez les photos.

Repost 0
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 08:00

Ce rassemblement date de juin 1996 à Evreux, voilà quand même un sacré bout de temps...

>

>>>>>>

Celui-ci  à  Courtry date de  juillet 1996.
Il faisait beau.



>>>>>>>>>

Ces photos ci-dessous, date de Aoüt 1996, ça se passe au Géber, endroit cher à Patrick, c'était pour l' anniversaire de Daniel.

 

Le temps passe ... mais ne repasse jamais.
 

Repost 0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 08:00

(Article : 11.06.2011) 

Ce château à Arpajon sur Cère (Cantal)  est ouvert en juillet et août de chaque année. Toutefois, exceptionnellement nous avons eu l'autorisation de visiter le jardin et d'aller voir l'arrière du château ce dimanche 22.05.2011.

 

DSC01279.Conros.JPGDSC01287.JPG

 

Sans invitation de la propriétaire du domaine, voilà la vue de la route devant les grilles <photo ci-dessus).    Toutefois, avec notre bonne tête ' si si '  l'héritière du domaine, descendante d'une lignée qui a commencée il y a cinq siècles nous a permis d'entrer.

 

DSC01280.JPG DSC01286.JPG

 

Ci-dessus: c'est le devant mais dessous; le côté et l'arrière sont d'aspect assez dur, brut, prêt à accueillir l'ennemi. Encore fallait il monter l'éperon rocheux sur lequel est bâti le château et qui domine une boucle de la Cère.

 

DSC01283.JPGDSC01282.JPG

 

Pour moi qui a eu du mal à remonter mon arbre généalogique de 250 ans, c'est le rêve cette maison familiale de plusieurs siècles où habite toujours la même famille !!!

 

 DSC01285.JPG

 

Le mari, breton de surcroît, nous a signalé que nous avions bénéficié d'une exceptionnelle visite, impromptue peut-être, presque royale mais à coup sûr, réussie. La vue du château est imprenable, grandiose et isolée, mais je ne peux m'empêcher de penser à l'abnégation de cette châtelaine afin de vivre sur les traces de ses arrières car pour moi c'est quand même isolé.

Moi qui aime les vieilles pierres et les bâtiments exceptionnels, je comprends.

 

Repost 0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 08:00

(Article original : Août 2010)  Je suis toujours étonné de voir que certains blogueurs tombent "sur ma cave" en cherchant des renseignements sur internet... Je leur doit la vérité. J'ai l'âme d'un bâtisseur mais pas la technique, normal comme dirait Michel; c'est un métier. Alors ma cave ne supportait pas les hivers, les murs s'effritaient trop, au et elle prenait l'humidité, le toit devait prendre un peu l'eau. Alors sans rancoeur et sans rancune, je viens de terminer la démolition comme je l'avais prévu avant la construction.  L'été la température était bien à 14°, mais l'humidité ' bouffait '  les étiquettes.  Ma cave redevient mon jardin, réduit de moitié car le temps continue son ravage aussi sur ma pauvre carcasse. Je ne suis pas fier de ma cave mais je reste fier de l'avoir fait.

2013.0331-3436-Le-jardin-sans-cave.JPG

>>>>>>>>...     Article de l' été 2010.......  

Bien sûr j'ai mis le temps pour creuser ma cave et encore plus à y réfléchir,  voilà bien vingt ans ou plus que j'y avais pensé, j'avais fait un plan que je n'ai certainement pas respecté à la lettre mais l'idée était là, sous le chapeau.

2009.1112-Cave-Jardin.jpg 2010.0405.-009.jpg

Même en retraite je me suis encore et encore demandé si je pouvais, si j'avais la force de creuser, même un mètre je sais que c'est dur. J'ai monté les murs avec la terre que je récupérais en creusant, pas de gravats à transporter, en fait j'ai fait une cave écolo,  je n'ai pas écrit pour alcolo, vu !

2010.0430.12-Cave.jpg 2010.0604-cave.jpg

Le temps, l'idée, et me poser trop souvent la question ne fait pas avancer le 'smilblic'  mais une chose est sûr, il était grand temps d'agir. Je ne sais pas compter ma peine mais j'ai pris beaucoup de plaisir à la faire.

2010.0831.-007.jpg 2010.0831.-008.jpg

En creusant j'ai trouvé une bande de cailloux, certainement les restes d'un cour-d'eau qui passait au fond du jardin. Je les ai employés à la manière des hiéroglyphes que moi seul est capable de comprendre. Bon, à l'intérieur ce n'est qu'un début et par temps de crise ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité. A la vôtre... et si vous passez  par là, je descendrai à la cave, et oui 3 marches quand même !!! 

 

Repost 0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 07:00

(Article original de 2010)   Nos ancêtres  " Moreau " viennent de l'Indre-et-Loire, enfin jusqu'où j'ai pu remonter, plus précisément à St Quentin, j'aime bien voir le village qu'ils ont fréquenté, où ils travaillaient certainement,



 penser que mes aïeux ont foulé ce sol, cette rue que je ne connais pas, jusqu'à présent mais j'irai voir, promis, je suis assez curieux pour ça. Moreau Martin y est dcd en 1785. à l' âge d'environ 50 ans.(noté sur l'acte de DC)  Son fils Jacques y est né mais est dcd à Dolus.

 

Ensuite j'ai retrouvé leur trace à Dolus, toujours dans le 37. Ci-dessous : la place de la mairie.



Les enfants de Jacques Moreau sont nés à Dolus et notre arrière GP François y est dcd.
Les enfants de François Moreau sont nés à Dolus et notre arrière GP Joseph a vécu et est dcd à Loches.
Ici, Loches, semble être une ville de garnison en 1908.




Notre Grand-Père Joseph Moreau est né à Loches et dcd à Mairé (86) Notre père est donc né à Mairé. Lorsque je pense Mairé, je vois la Guerche, c'était plus près de la Guerche que  du  bourg de Mairé. De plus quand nous allions voir la grand-mère Moreau à Mairé nous étions tout de suite arrivés chez la tante Marie au château de la Guerche.   



Vous connaissez la suite, les parents sont venus s'installer à Monthoiron où nous sommes tous nés, notre fief, notre lieu de rassemblement, seuls les enfants nés après 1990 ne connaissent pas et encore que !!! Cela fait quand même 40 enfants.


Des carrosses à Monthoiron, qui l'aurait cru ? sur la route, il est encore loin le temps où les voitures passeront à vive allure dans ce virage. Une autre charrette est sur la place.

L'église n'a pas changé et l'oncle de Mado, au premier plan surveille le photographe.

 

Repost 0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 07:00

(Article : 23.04.2011)  Je suis passé devant cette église, ou chapelle d'Asnières des centaines de fois, mais il y a bien longtemps. A l'époque elle était pleine de foin ou de paille et je ne faisais pas très attention aux bâtiments historiques.

 

2010.0808.-037-Chapelle-Asniere.jpg Eglise-d-Asnieres.jpg

 

Depuis quelques année la rénovation est en marche, elle en avait besoin, construite vers 1130, il va de soit que sans soin elle ne peut pas s'en sortir, de cette vieillerie naturelle. 

 

eglise-Asnieres.jpg Fenetre-axiale-du-chevet.jpg

 

Cette église 'St Médard' a déjà fait l'objet de rénovation, le porche en 1644, le clocher en ardoises récemment.

 

 Facade-est.jpg Monthoiron-blason.jpg Monthoiron-4100.JPG

 

Les moines avaient creusé un puits au pied de l'église et je me souviens que le père Georges où je passais mes vacances avait dit qu'un cimetière existait dans la côte de la 'bleue' une centaine de mètres plus loin, je me souviens que je n'étais pas trop rassuré en y passant. Pour finir, l'écusson de Monthoiron et l'autre clocher, celui du bourg de Monthoiron.

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Robert
  • : Mon blog sert surtout mes souvenirs d'images, de voyages et de balades.
  • Contact

Texte Libre

           
                   

Recherche

Catégories