10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 07:00


La Guerche, la petite Guerche, Mairé, Barrou, Lésigny, peu importe le nom de ces villages, mais le pont entre ces deux 'Guerche', voilà l'élément qui nous excitaient jusqu'a la peur. Ce bruit infernal de planches mal fixées nous parlait, nous avions certainement les yeux fermés lors de nos passages dans la camionnette du pater.

Ce bruit ayant disparu nous pouvions ouvrir à nouveau les yeux et le fleuve pouvait couler des jours heureux, nous étions passés.

La voiture du pater ne devait pas être des plus silencieuse, alors ce pont résonne encore dans ma tête. Vivement que l'on arrive chez la tante Marie, elle nous remontera le moral en nous donnant un gâteau, du broyer ou un biscuit. Tante Marie et l'oncle Emmanuel gardaient l'entrée du château de la Guerche, nous n'avions pas le droit d'aller le voir, ce château mais on jouait dans l'allée qui mène à la propriété. La Creuse passait au fond du parc, raison de plus pour ne pas s'écarter. Nous devions avoir des consignes strictes...














J'ai comme l'impression d'avoir vu ce genre de photo !!! (dessus) avec une cour intérieure, il est bien possible qu'avec des grands je me sois approché du château.
La petite Guerche, lieudit 'le Moulin-Roy' voilà un nom qui résonne bien à mes oreilles. C'est chez la grand-mère Moreau, nous y étions souvent arrivés, elle habitait avec sa fille Claudette et son mari, c'était pourtant tout petit cette maison. Et bien même avec de petits moyens, dans une petite maison, cette grand-mère et sa fille nous ont hébergé moi et mon frère Guy quelques semaines lors de la naissance du petit dernier. (Entre 1 et 2 mois) 
C'était donc en mai et juin 1951 que nous sommes allés chez cette mamie à la petite Guerche. Je n'avais pas sept ans et nous sommes allés à l'école. Je n'ai que très peu de souvenirs de ces deux mois d'école, j'ai que des images mais rien de précis, à part les arbres dans la cour qui m'ont marqués car dans mon école de Monthoiron il y en avait aucun. Je me souviens de quelques faits extérieurs à l'école, le jardin, les cerises, la couleuvre sur la route ainsi que le puits de la maison toujours fermé et la petite cour devant.














Je n'ai peut-être pas appris grand chose à l'école pendant ces deux mois mais il me reste de bons souvenirs de cette grand-mère, dévouée à ses enfants et petits enfants.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Robert
  • : Mon blog sert surtout mes souvenirs d'images, de voyages et de balades.
  • Contact

Texte Libre

           
                   

Recherche

Catégories